Quelles sont les caractéristiques des différentes technologies de chauffage électrique ?

Vous avez décidé d’investir dans un chauffage électrique mais ne savez pas vers quel équipement vous tourner ? Convection, accumulation, rayonnement, inertie : découvrez les spécificités de chacune de ces technologies.

Comparaison des systèmes de chauffage

La convection

Il s’agit du mode de transfert de la chaleur utilisé par les convecteurs électriques. L’air est réchauffé grâce à une résistance électrique et diffusé dans la pièce. Cette technologie est la moins élaborée et les convecteurs sont considérés comme les radiateurs électriques les moins efficaces. Ils assèchent l’air et augmentent la concentration en poussières. Concernant le confort, ils chauffent de manière inégale, par à-coups. La température ressentie n’est pas la même dans toute la pièce. Peu coûteux à l’achat, ils sont très énergivores et peu recommandés comme système de chauffage principal.

L'accumulation

Le principe de l’accumulation est intéressant : les calories sont emmagasinées par le radiateur à accumulation la nuit et diffusées en journée. En principe, cela permet de faire des économies puisque le stockage des calories se fait lorsque le prix de l’énergie est au plus bas. Dans les faits, pour rentabiliser ce type de chauffage, il faut souscrire un abonnement heures pleines/heures creuses. Si l'accumulateur diffuse la chaleur par rayonnement et permet d’atteindre un confort agréable, son mode de fonctionnement manque de souplesse. Comment faire si la chaleur accumulée ne permet pas de couvrir vos besoins quotidiens ? A l’inverse, quel est l’intérêt de stocker plus d’énergie que celle dont vous avez besoin pour vous chauffer ? L’accumulateur ne s’adapte pas à vos habitudes, il vous contraint à vous contenter d’un mode de fonctionnement devenu obsolète. Du point de vue esthétique, il est aussi très lourd et très encombrant. Il s’accorde difficilement avec un style de décoration contemporain et épuré.

Le rayonnement ou infrarouge

Le chauffage infrarouge allie convection et rayonnement électromagnétique : des résistances chauffent une plaque qui diffuse la chaleur sous forme de rayons infrarouges via la grille frontale de l’équipement. La pièce est chauffée beaucoup plus uniformément qu’avec un convecteur grâce à la portée du chauffage infrarouge. Le radiateur infrarouge ne chauffe pas l’air mais directement les personnes ou les meubles. Son installation n’est pas recommandée dans les pièces qui doivent être chauffées en continu, parce qu’il s’avère assez énergivore.

L'inertie

Ce qui rend le radiateur à inertie vraiment efficace, c’est sa technologie qui cumule la convection, l’accumulation et le rayonnement. Il associe tous les avantages des technologies précédentes en offrant, en plus, une grande flexibilité dans son utilisation et une grande précision dans sa régulation :
  • Le stockage des calories est accrue grâce à un cœur de chauffe en matériau réfractaire
  • Le mode de diffusion de la chaleur est optimal
  • La température est homogène partout dans la pièce
  • Il s’adapte à toutes les situations en offrant une grande diversité de puissances et de dimensions
Les équipements domotiques qui l’accompagnent sont conçus pour vous permettre de faire des économies et simplifier votre quotidien. Vous pouvez même gérer vos radiateurs à inertie à distance grâce à une application mobile.

Quel système de chauffage choisir ?

Si vous cherchez un équipement conçu pour vous garantir des performances exceptionnelles, d’importantes économies, une simplicité d’installation et une véritable tranquillité pendant de longues années, investissez sans hésiter dans un radiateur à inertie. Pour en savoir plus, demandez un guide gratuit.