Le point sur les tarifs de l’électricité en Belgique

Il existe trois types de tarifs pour l’électricité en Belgique :

  • Le simple tarif ou tarif normal
  • Le tarif bihoraire
  • Le tarif exclusif nuit

Le simple tarif

Aussi appelé « tarif normal », le simple tarif se caractérise par un tarif unique de l’électricité, de jour comme de nuit.
Si les tarifs varient d’un fournisseur à l’autre, en règle générale, le simple tarif est moins cher que le tarif « jour » du tarif bihoraire mais plus cher que le tarif « nuit » de ce même tarif.

Le tarif normal fonctionne généralement avec un compteur à un seul cadran. Cependant, un compteur avec deux cadrans peut fonctionner avec un simple tarif également.

Le tarif bihoraire

Le tarif bihoraire permet, comme son nom l’indique, de profiter de deux tarifs différents :

  • Un tarif de jour, qui s’applique aux heures pleines, les jours ouvrables, de 7 à 22 heures, ou de 8 à 23 heures, en fonction de la commune dans laquelle vous résidez.
  • Un tarif de nuit, qui s’applique aux heures creuses, la nuit et le week-end.

Le tarif bihoraire nécessite un compteur à deux cadrans (les nouveaux compteurs disposent tous de deux cadrans. Mais, si vous disposez de ce type de compteur, cela ne signifie pas que vous bénéficiez du tarif bihoraire. Pour activer le tarif bihoraire, vous devez vous rapprocher de votre fournisseur d’énergie).

Concernant les prix, le tarif « jour » est plus élevé que le simple tarif mais le tarif « nuit » est plus avantageux que le simple tarif. Notez également qu’avec un tarif bihoraire, l’abonnement mensuel est plus élevé.

Le tarif bihoraire est donc intéressant à condition de consommer plus d’électricité le soir et le week-end.

Le tarif exclusif nuit

Le tarif exclusif nuit s’applique uniquement à l’électricité consommée entre 23 h et 8h. Cette consommation est relevée par un compteur « exclusif nuit ». Là encore, le tarif exclusif nuit est fixé par votre fournisseur d’électricité mais il est plus avantageux que le tarif « nuit » du tarif bihoraire.

En revanche, le tarif exclusif nuit nécessite un circuit électrique distinct du reste de l’installation électrique. Seuls des appareils fonctionnant la nuit (chauffage à accumulation, chauffe-eau…) peuvent être raccordés à ce circuit électrique. En outre, ces appareils ne peuvent être temporairement raccordés à un autre circuit. Si votre chauffe-eau est branché sur un circuit exclusif nuit et que vous avez utilisé toute l’eau chaude disponible à 10 heures, vous devez attendre 23 heures pour que le chauffe-eau se remette à fonctionner.

Le compteur exclusif nuit ne peut être utilisé seul. Il nécessite obligatoirement le recours à un compteur simple ou à un compteur bihoraire.

Haut de page

aterno