Types de chauffage

Le chauffage électrique regroupe plusieurs types de chauffage : convecteur, panneau rayonnant ou radiateur accumulateur. Tous les systèmes ne procurent pas la même sensation de confort. Il est donc important de bien se renseigner en amont.

Le chauffage électrique, une installation plébiscitée

Les radiateurs électriques sont très appréciés par les ménages et ce n’est pas un hasard. Ils offrent un large choix de modèles et à tous les prix. Pour preuve, il existe plusieurs types de chauffage : convecteur, rayonnant, accumulation ou à inertie. Ils arborent différents designs : du radiateur blanc classique au tableau décoratif. Les appareils s’installent facilement dans toutes les pièces de la maison. Une simple prise de courant et le chauffage se met directement en route. Vous n’avez, en prime, à vous préoccuper d’absolument rien ! Il n’est pas nécessaire de remplir la cuve deux à trois fois dans l’année ou de contacter un chauffagiste pour la révision annuelle de la chaudière. Bref, que du bonheur.

Le mode de fonctionnement du chauffage électrique

Le fonctionnement du radiateur électrique dépend du type de chauffage choisi. Les trois principales technologies sont l’accumulation, le rayonnement et la convection.

Le convecteur

Le convecteur électrique capture l’air froid, qui stagne au niveau du sol. Il le réchauffe à l’aide d’une résistance électrique puis l’expulse par le haut. Le procédé repose sur le mouvement de convection de l’air. Ce système assez rudimentaire assèche l’air et consomme beaucoup d’énergie pour des résultats mitigés.

Le radiateur rayonnant

Le chauffage radiant, également nommé panneau rayonnant, rayonne, tel le soleil, la chaleur dans la pièce. Une plaque, généralement en aluminium, est chauffée par une résistance électrique. Les calories produites sont libérées sous forme d’infrarouge. Elles chauffent directement les murs et les personnes. Efficace mais très énergivore, le radiateur rayonnant est, le plus souvent, réservé aux grandes pièces.

Le radiateur à accumulation

Le chauffage électrique à accumulation constitue un système économique. L’appareil accumule, en effet, les calories durant les heures creuses puis les restitue tout au long de la journée. Il se compose, pour cela, d’un bloc accumulateur en fonte ou en stéatite par exemple. Ce type de chauffage est, le plus souvent, combiné avec un abonnement d’électricité spécifique. L’appareil n’est, enfin, pas très pratique. Il se révèle à l’usage encombrant et difficile à réguler.

Le confort du chauffage électrique

Tous les types de chauffage électrique n’offrent pas le même niveau de confort thermique. Les radiateurs à convection et rayonnants ne se règlent pas de manière très précise puisqu’ils disposent pour la plupart d’un thermostat intégré. De plus, ils assèchent l’air et dispersent la poussière. Le radiateur accumulateur est plus abouti. Il délivre une chaleur agréable et homogène. Mais, cet appareil est un peu dépassé, car il est lourd et volumineux et s’adapte difficilement à vos besoins. Pour trouver un radiateur électrique performant, il est nécessaire de monter en gamme. Le radiateur à inertie Aterno délivre une chaleur douce, sans à-coups et homogène. Vous le programmez au demi-degré près à l’aide de son thermostat déporté. En bonus, vous réalisez des économies d’énergie.