Le chauffage d’appoint

Le chauffage d’appoint sert de manière ponctuelle et localisée. Il ne remplace pas votre installation de chauffage principal. Il chauffe uniquement certaines pièces de votre habitation, car les radiateurs sont inexistants ou peu performants. On peut distinguer deux types d’installation : les radiateurs électriques et les poêles.

Les radiateurs électriques d’appoint

Le radiateur électrique constitue un chauffage d’appoint pratique et facile à utiliser. Il a besoin d’une seule chose pour fonctionner : une prise de courant. L’appareil se branche sans aucune difficulté dans toutes les pièces de votre logement et ne prend pas forcément beaucoup de place. Un large choix de tailles et de design sont proposés. Selon vos envies et vos besoins, il existe un radiateur électrique d’appoint, qui vous correspond. Les modèles sur roulettes vous suivent dans tous vos déplacements. Les radiateurs inamovibles à fixer au mur vous apportent une source de chaleur dans les pièces, qui sont dépourvues de chauffage, comme par exemple dans la cave ou les combles. La cerise sur le gâteau, cette énergie ne rejette pas d’émission de CO2 et préserve la qualité de l’air de votre habitation.

Le radiateur à inertie mobile : confort et économies

Convecteur, bain d’huile, rayonnant ou soufflant, la famille des chauffages d’appoint électriques est bien grande mais, toutes les technologies n’offrent pas le même niveau de confort thermique. Elles sont, en plus, réputées pour être très énergivores. Aterno a donc décidé de trouver la solution. Le fabricant de chauffage électrique a mis au point un radiateur à inertie mobile. Ce dernier utilise les pouvoirs de la brique Kalith®. Le chauffage d’appoint délivre une chaleur douce, homogène, en continue et surtout sur-mesure. Il se dote, pour cela, d’un thermostat intelligent, qui règle la température au demi-degré près. Vous profitez, au final, de la puissance d’un vrai système de chauffage tout en réalisant des économies d’énergie.

Côté sécurité, Aterno n’a rien négligé. La façade du radiateur reste légèrement tiède lorsqu’il est en marche. L’appareil se dote, en prime, d’un interrupteur de chute. S’il bascule par inadvertance, il se coupe automatiquement.

Les poêles, un chauffage d’appoint à combustion

Les poêles représentent un chauffage d’appoint très performant. Ils sont en mesure de chauffer correctement toute une petite habitation. Seul bémol : la logistique. Il faut régulièrement approvisionner le fourneau. Il faut stocker le bois ou les bonbonnes de gaz ou de pétrole. Lourd et volumineux, le poêle ne s’installe pas partout et il ne se déplace pas très facilement. Certains modèles sont, pour compliquer un peu plus la situation, raccordés à un conduit de cheminée.

Il existe cinq types de poêle :

  • Le poêle à bois, qui peut être alimenté par des bûchettes ou des granulés (également nommés pellets).
  • Le poêle à gaz.
  • Le poêle au bio éthanol.
  • Le poêle à pétrole, qui dégage une odeur désagréable au démarrage.
  • Le poêle au fioul, qui délivre également une odeur nauséabonde. Dans les deux cas, il est important de bien aérer votre logement afin de maintenir une qualité de l’air optimal.

Il est fortement conseillé d’être attentif sur la qualité de votre équipement. Un chauffage d’appoint défaillant peut s’avérer extrêmement dangereux. Il est parfois nécessaire de maintenir un périmètre de sécurité d’environ 1m autour de l’appareil, car la paroi devient vite brûlante.

Chauffage d’appoint électrique

chauffage appoint electrique

Pour chauffer une pièce de manière occasionnelle, plusieurs solutions de chauffage électrique d’appoint sont envisageables.

Chauffage d’appoint mobile

chauffage appoint mobile

Il existe un vaste choix de chauffages d’appoint plus ou moins pratiques dont le radiateur bain d’huile, pétrole ou électrique.