Le radiateur électrique salle de bain

L’eau et l’électricité ne font pas bon ménage. Pour éviter tout risque d’électrocution, le radiateur électrique salle de bain respecte un certain nombre de règles de sécurité sans tout en vous offrant un moment de bien-être.

Le radiateur électrique salle de bain Aterno

Dans la salle de bains, il est agréable d’avoir bien chaud. Le sèche-serviettes ne doit pas uniquement chauffer les serviettes mais également, la pièce dans son intégralité. Aterno a ainsi mis au point un radiateur à inertie qui combine confort, performance et sécurité bien sûr. Vertical et doté d’une brique réfractaire Kalith®, il diffuse une chaleur douce et parfaitement homogène du sol au plafond. Ce modèle s’agrémente, en prime, de barres porte-serviettes pour suspendre facilement les draps de bains.

La puissance de chauffe du chauffage électrique salle de bain

La puissance du radiateur joue un rôle déterminant. Si elle n’est pas assez élevée, le temps de chauffe sera plus long. Pour déterminer cet indicateur, plusieurs éléments rentrent en ligne de compte : la superficie de la pièce, son orientation et son isolation.

La fonction Eco-Boost pour accroître votre confort

Le radiateur électrique salle de bains Aterno est équipé d’une fonction Eco-Boost pour un confort exceptionnel. Le principe est simple. Elle augmente instantanément la température de 5°C sur un laps de temps de 30 minutes (à l’issue desquelles vous pouvez, bien sûr, la réenclencher). Ce dispositif vous évite de surchauffer avant ou après la pièce et donc de consommer plus d’énergie.

Les normes de sécurité pour les appareils électriques

La salle de bains constitue une pièce particulière. Le taux d’humidité et de condensation sont élevés. Le radiateur électrique doit donc être parfaitement aux normes afin d’éviter toute électrocution. Trois éléments figurent sur l’étiquette pour vous en assurer :

  • La mention NF-Électricité. L’ensemble des appareils est obligatoirement estampillé NF pour être commercialisé.
  • L’indice de Protection (IP). Il se compose de deux chiffres, qui indiquent le niveau de protection des gaines et des enveloppes contre les corps solides et liquides. Idéalement, l’IP des radiateurs sèche-serviettes est de 24. Il résiste ainsi aux objets solides et aux projections d’eau multidirectionnelles.
  • La classe d’isolation. Les appareils électriques disposés dans la salle de bains sont de classe II. Cela signifie qu’ils bénéficient d’une double isolation et ne possèdent pas de liaison terre des parties métalliques. Ils peuvent également être répertoriés de classe III. Ces modèles sont alors équipés d’un transformateur TBTS (Très Basse Tension de Sécurité).

Le radiateur électrique salle de bains Aterno respecte l’ensemble de ses critères et même plus.